Le Collectif démocratie et libertés
Signer la pétition

Agenda du Collectif Nous contacter.
La carte des caméras de vidéosurveillance à Paris. Testez vous sur la vidéosurveillance.

    

Qui sommes-nous ?

- Act-up (Paris)
- Alternative Libertaire (Paris)
- Les Alternatifs (Paris)
- Les Amis de Tolbiac / Le Barbizon (Paris 13)
- Association Cité Prost (Paris 11)
- Association Saint-Bernard (Paris 11)
- Estampe et Art Populaire (Paris 20)
- ATTAC (Paris 12)
- Cap21 (Paris)
- Chemins verts (Paris 11)
- Le Collectif 12 (Paris 12)
- Comité Métallos (Paris 11)
- Commune libre d’Aligre (Paris 12)
- La Coopérative (Paris 18)
- Fondation Copernic
- L’IPAM
- LDH Paris 10/11
- LDH Paris 12
- LDH Paris 13
- LDH Paris 18
- LDH Paris 20
- Le MRAP (Paris)
- Le Moulin à café (Paris 14)
- Le NPA (Paris)
- L’Ogresse (20e)
- Le Parti de Gauche (Paris)
- Le PCF (Paris)
- Privacy France (Big Brother Awards)
- Souriez, vous êtes filmés
- Sud PTT (Paris 12)
- Sud Ville de Paris (Paris)
- Union syndicale Solidaires (Paris)
- Urbanisme & démocratie (Paris 14)
- Les Verts (Paris) ...





Problèmes d'affichage ou pour signer la pétition ?


3 - Les caméras de surveillance permettent de résoudre les crimes et les délits ?

samedi 4 avril 2009, par LDH 10/11

http://www.w3.org/TR/html4/loose.dtd">

Untitled Document
   

Faux !

Voici par exemple comment les promoteurs de la vidéosurveillance se proposent de confondre l’auteur d’un cambriolage, commis dans un appartement (non filmé, c'est un lieu privé) : à l’écran de la caméra placée un peu plus loin dans la rue, on repère un homme qui court. C'est le cambrioleur !

Faut-il ainsi craindre d’être suspecté simplement parce que l’on court à son rendez-vous ?

L’arrestation du meurtrier d’une employée de banque dans le 20ème arrondissement , en janvier 2009, a aussi été pris en exemple : elle aurait été facilitée par une caméra de la RATP de la station de métro proche.

Combien de personnes passent-elles sous cette caméra à chaque heure ? Le simple fait d’être filmé là fait-il de nous un suspect potentiel ?

Non, fort heureusement encore aujourd’hui. C’est parce que les enquêteurs savaient qui ils cherchaient (grâce à des témoignages … humains) qu’ils ont pu identifier ce passant-là.

La caméra a pu prouver qu’il était bien dans le quartier à cette heure-là : là encore, cela en faisait-il, en soit, le meurtrier présumé ? Reconnaître à l’écran une personne potentiellement suspecte ne peut occulter que ce sera loin d’être suffisant pour confondre un suspect.

Et notons que, là où elles sont installées, nous sommes tous des suspects potentiels !

   

 

 

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Crédits