Le Collectif démocratie et libertés
Signer la pétition

Agenda du Collectif Nous contacter.
La carte des caméras de vidéosurveillance à Paris. Testez vous sur la vidéosurveillance.

    

Qui sommes-nous ?

- Act-up (Paris)
- Alternative Libertaire (Paris)
- Les Alternatifs (Paris)
- Les Amis de Tolbiac / Le Barbizon (Paris 13)
- Association Cité Prost (Paris 11)
- Association Saint-Bernard (Paris 11)
- Estampe et Art Populaire (Paris 20)
- ATTAC (Paris 12)
- Cap21 (Paris)
- Chemins verts (Paris 11)
- Le Collectif 12 (Paris 12)
- Comité Métallos (Paris 11)
- Commune libre d’Aligre (Paris 12)
- La Coopérative (Paris 18)
- Fondation Copernic
- L’IPAM
- LDH Paris 10/11
- LDH Paris 12
- LDH Paris 13
- LDH Paris 18
- LDH Paris 20
- Le MRAP (Paris)
- Le Moulin à café (Paris 14)
- Le NPA (Paris)
- L’Ogresse (20e)
- Le Parti de Gauche (Paris)
- Le PCF (Paris)
- Privacy France (Big Brother Awards)
- Souriez, vous êtes filmés
- Sud PTT (Paris 12)
- Sud Ville de Paris (Paris)
- Union syndicale Solidaires (Paris)
- Urbanisme & démocratie (Paris 14)
- Les Verts (Paris) ...





Problèmes d'affichage ou pour signer la pétition ?


12 - Les images recueillies par les caméras de surveillance peuvent être stockées indéfiniment ?

samedi 4 avril 2009, par LDH 10/11

http://www.w3.org/TR/html4/loose.dtd">

Untitled Document
   

Faux !

La loi ne permet pas de stocker les images plus de 30 jours. Dans les projets pour Paris, la durée de stockage n’a pas été définie (de 2-3 jours à 30 jours), et il est souligné que, aujourd'hui, les capacités techniques de stockage sont limitées. Mais demain ?

Notons que les instances de contrôle, en particulier la CNIL, ont vu leurs capacités affaiblies en particulier depuis 2004. Aussi, les garanties quant au respect des règles de stockage, et surtout à l'exploitation réelle des données, sont-elles maigres.

Il y a peu, une policière était mise en accusation pour avoir consulté plus de 500 fiches du STIC (fichier de police), pour son intérêt propre, alors qu’il existe des règles de consultation…

Enfin, qu’en sera-t-il de nos libertés individuelles, lorsque, par exemple dans une petite ville, dans notre quartier, notre voisin policier pourra observer nos allées et venues à l’écran qu’il surveille ?
   

 

 

 

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Crédits